Vivre avec ses voisins

||Vivre avec ses voisins
Vivre avec ses voisins2021-01-21T09:35:37+00:00

Présentation du cas

Dans notre immeuble, certains copropriétaires s’entendent mal. Les uns ne jettent pas leurs ordures dans la poubelle, les autres stationnent leur voiture sur la voie publique, etc. Des conflits se créent. Comment faire régner le bien-vivre dans la résidence Tulipe ?

Description des rôles du syndic bénévole pour faire régner le bien-vivre dans l’immeuble

Lorsqu’on vit en copropriété, on est obligé de résider avec d’autres personnes, dont les habitudes et le rythme de vie ne sont forcément pas les mêmes. Cette situation réclame donc du savoir-vivre.

Quels sont donc les rôles du syndic bénévole pour faire régner le bien-vivre dans un immeuble ?

  • Il est de son devoir de communiquer tous les documents et les informations concernant la copropriété ainsi que les règles internes.
  • Il est aussi de son obligation de créer des petites affiches pour informer les copropriétaires sur les règles à suivre dans chaque zone : le parking, l’espace vert, les poubelles, les terrasses, etc.

Astuce pratique pour faciliter la communication entre le syndic et les copropriétaires pour une cohabitation harmonieuse

Il est plus pratique de mettre en place un outil extranet gratuit pour faciliter la circulation d’informations. Par exemple, il y a Google Drive ou DROPBOX qui proposent des solutions simples de partage de fichiers. Il suffit d’obtenir l’adresse électronique des copropriétaires et de leur envoyer un e-mail pour leur informer de chaque situation de l’immeuble. Les copropriétaires peuvent facilement avoir accès aux documents en rapport avec la copropriété.

Si des problèmes de voisinages persistent entre les résidents, le syndic bénévole peut dans un premier temps prévenir les copropriétaires des appartements concernés, car légalement c’est aux copropriétaires des appartements concernés qui sont responsable de leurs occupants.

Éventuellement le syndic bénévole peut organiser une réunion informelle entre résidents et copropriétaires pour trouver une solution. Légalement ce n’est pas dans sa mission, mais à partir du moment où dans le calme et la bienveillance toutes les parties se retrouve autour d’une table ou arrive souvent à trouver des compromis. Si véritablement le dialogue n’est plus possible, le syndic peut s’adresser au médiateur de la ville de la résidence.

Vous souhaitez être accompagné dans vos démarches ?

Contactez-nous et Commandez pour un montant
de 440 € TTC / an SEULEMENT !

Découvrez notre service
La mallette du bon syndic de copropriété - Geretacopro